Meurtre à LISTRAC-MEDOC : Maître PLOUTON assiste sa cliente lors de la reconstitution criminelle des faits pour lesquels elle a été mise en examen et qu’elle a toujours contesté

Dans ce dossieren voie d’achèvement, la reconstitution constituait le dernier acte d’investigation et avait pour principal objectif de confronter in situ les déclarations divergentes des différentes mis en examen.

Plus de 8 heures ont été nécessaires pour que chacun des mis en examen reproduise les gestes qu’ils indiquent avoir commis au moment des faits.

Ayant toujours contesté avoir porté le moindre coup à la victime, notre cliente acceptait néanmoins de préciser sa position au moment des faits.

A ce stade des investigations, il apparaît clairement à la Défense qu’aucune charge suffisante ne pourrait justifier la mise en accusation de Madame D. devant la Cour d’Assises du chef de meurtre.

 

 

< Retour

Contactez-nous

Newsletter

Restez informé de toute l’actualité et des affaires
du Cabinet d’Avocats Julien Plouton.