Pourquoi nous choisir ?

Les atouts du cabinet d’avocats Plouton – Bordeaux

Expérience et dynamisme

Notre cabinet a plus de 10 années d’expérience. Un dynamisme intact des premières années, s’ajoute l’expérience acquise lors des nombreux dossiers menés à leur terme, depuis 2005.

Implication et personnalisation

S’attacher les services de notre cabinet, c’est bénéficier d’une attention personnalisée. De plus, dans une structure où la logique des dossiers à la chaîne n’existe pas. Nous accordons 100 % du temps qu’il mérite, à chaque dossier que nous choisissons de traiter.

Maîtrise et savoir-faire

Nous ne sommes pas un cabinet généraliste. En s’adressant à nous, vous disposerez du savoir-faire d’un cabinet structuré autour de 3 pôles de compétences, correspondants aux diplômes et domaines d’activité de maître Julien PLOUTON : Défense pénale, Indemnisation de victimes, Droit des contrats.

Disponibilité et réactivité

Par ailleurs, nous vous garantissons un retour téléphonique de votre appel, avec une proposition de prise de RDV, dans les 24 H de votre appel. Mais en cas d’urgence, le RDV peut être fixé le jour même de votre appel.

Réseau et organisation

De plus, le cabinet dispose d’un réseau de correspondants efficaces, qui lui permet d’intervenir sans difficulté et avec réactivité, sur l’ensemble du territoire national. Mais plus particulièrement, dans le Grand Sud-Ouest (Bordeaux, Pau, Toulouse mais aussi Libourne Angoulême, Périgueux, Bergerac, Mont de Marsan, Agen), ainsi qu’en Ile de France (Paris, Nanterre, Bobigny).

Demande d'informations

*Champs obligatoires

Actualités

Drame à Martignas-sur-Jalles

Le cabinet saisit de la défense des intérêts de Madame W. et de son fils suite à la tentative d’homicide et l’enlèvement dont ils ont été respectivement victimes de la part de l’ex-compagnon de cette dernière.

Fillette tombée dans la Garonne – Intervention en défense de Maitre Plouton

Maître Julien PLOUTON est intervenu en défense pour un père poursuivi pour homicide volontaire sur mineur de 15 ans.

Fillette tombée dans la Garonne, à Bordeaux : son père condamné à vingt ans de prison

Le père de Yumi, cette fillette de 22 mois tombée dans la Garonne depuis le Pont de Pierre, le 21 novembre 2014, à Bordeaux, a été condamné vendredi soir par les Assises de Gironde à 20 ans de réclusion criminelle. C’est la peine qu’avait requise l’avocat général.